Un week-end en train à travers la Suisse, 7 et 8 juillet 2007, avec Laurent.



Textes, photos et assemblages des panoramiques par Philippe Quaglia. Tous droits réservés.

Les photos sont cliquables, pour obtenir un agrandissement (attention, certains navigateurs recadrent automatiquement la photo par défaut, et vous ne verrez pas de différence). Mais attention au temps de chargement, notamment pour les panoramiques !



Samedi 7 juillet 2007, de Genève Aéroport à Preda, en passant par Montreux, Interlaken (via le MOB), ....

Le tout nouveau groupement des opérateurs européens de trains, annoncé il y a quelques jours avec fracas, n'est visiblement pas encore très opérationnel, puisque Laurent n'a pas pu acheter depuis Paris de billet de train pour les trajets internes en Suisse. Après discussions au guichet CFF, il achète un abonnement demi-tarif, et une carte journalière, avec laquelle nous pourront voyager dans toute la Suisse sur quasiment tous les transports en commun.

J'ai également une carte journalière, nous voilà donc parti pour les rentabiliser...

Les larges vitres du MOB permettent de profiter du beau paysage...ou dormir au soleil.



Signaux ferroviaires et montagnes des préalpes.


Neige et verdure.




A Interlaken, "entre les deux lacs", un beau bateau à vapeur part faire une croisière.






Nous partons en direction de Montreux, longeant le Léman, puis nous embarquons dans les belles voitures du MOB qui va nous conduire via d'impressionnantes pentes et de magnifiques paysages de préalpes à Interlaken. Nous y changeons de train, pour passer ensuite à Lucerne, puis rejoindre Thalwill, quelques kilomètres au sud de Zurich. Ensuite, direction Coire, puis par un incroyable trajet émaillé de fantastiques ponts, tunnels hélicoïdaux et autres acobatie, au hameaux de Preda, juste avant un long et rectiligne tunnel de 2km. L'hôtel, qui semble la seule habitation du hameau, nous accueille pour la nuit...

Virage et visage.



Au bord du lac de Brienz, un drapeau s'agite.


Dans le mouvement, dans le train rouge.




A Brienz, panorama à 180° sur le lac depuis la fenêtre du train.






Un des beaux viaducs qui parsèment la montée à Preda.




Le dernier train fait une petite pause à la gare de Preda...


avant de repartir pour St Moritz.








Le trajet effectué, en bleu samedi, et en vert dimanche.








Au matin, vue sur le hameau de Preda (essentiellement constitué de l'hôtel), havre de paix à près de 2000 m d'altitude.




Dimanche 8 juillet 2007, de Preda à Genève Aéroport, via Brigue (avec le Glacier express) et Berne.

Au matin, nous reprenons la ligne de la veille pour redescendre à ????. De là, nous bifurquons sur la vallée du Rhin, avec la ligne du Glacier Express. Le mauvais temps nous rattrape vers le col du ???. La descente est très impressionnante. A l'arrivée à Brigue, plutôt que de rentrer directement par la classique voie le long du Rhône et du lac Léman, nous choississons de passer par Berne, pour profiter de la ligne du ???, encore en service avant que le nouveau tunnel du Löchtberg, tout juste inauguré, ne la rende obsolète. La montée depuis la vallée du Rhône est vraiment belle et impressionnante. Passé le tunnel, le paysage, détrempé par la pluie, est un peu plus austère. Arrivée à Berne, nous reprenons alors le train "classique" et fort fréquenté, qui nous ramène à Genève à travers les beaux paysages de la Gruyère, puis par le bord du Lac Léman, dont les coteaux viennent d'être classés "patrimoine mondial de l'humanité" par l'Unesco.

Nous auront passé environ 22h dans les trains pendant ces deux jours, nos cartes journalières ont été largement rentabilisées. Nous avons également réalisé qu'il y avait encore plein de belles lignes à découvrir, et d'autres boucles originales à réaliser. Nous repartirons donc sans doute pour une nouvelle aventure dans les trains Suisses.

Nous redescendons sur la même ligne, mais dans le wagon panoramique, pas possible d'ouvrir les vitres et se pencher.


Un pont metallique sur le Rhin.


Arrivée du prochain train.





Vue panoramique du wagon panoramique...






Dans la descente vers Brigue, le long de la vallée du tout jeune Rhône.




Retour au sommaire du site